info document -  voir en grand cette image

Le Télégramme - 15 octobre 2015

Cette année, ce sont des élèves de 3e de Kervihan qui ont été choisis pour participer au Concours national des villes marraines. Fouesnant est en effet marraine du bateau-école de la Marine La Panthère. Des membres de son équipage et les collégiens se sont rencontrés mardi.

La ville de Fouesnant est marraine de La Panthère depuis le 28 juillet 2011. Depuis, les échanges se sont multipliés entre le bateau-école, les élus mais surtout les scolaires. Mardi, le lieutenant de vaisseau Pierre-Alain Hue et plusieurs membres de son équipage ont rendu visite à la classe « audiovisuel » du collège de Kervihan.

Scénario écrit, tournage en décembre

Accueillis par Yann Hervo, enseignant, les marins ont échangé avec les élèves, choisis cette année au titre de « classe partenaire » pour participer au Concours national des villes marraines. Un défi que devront relever les 3e de Kervihan pour succéder aux CM2 de Notre-Dame, lauréats l’an passé en catégorie « élémentaire ».

Yann Hervo et ses protégés vont ainsi réaliser un docu-fiction en relation avec les métiers de la Marine, la Défense et la Panthère. « Le scénario est déjà écrit. Nous allons tourner à bord en décembre, à Concarneau. Puis nous irons en janvier à Brest, lorsque le bateau sera à quai  ». Le pacha de la Panthère a effectué un exposé sur son bâtiment, présenté le métier et la Marine nationale. Il a évoqué « Une richesse humaine, une passion de la mer et du travail en équipage qui permet de mettre côte à côte des personnes de tous horizons, aux capacités bien différentes  ».

Formation pratique

Le bâtiment-école A 749 « Panthère » est entré en service le 4 décembre 1982. Basé à Brest, sa mission principale est d’assurer la formation pratique à la manoeuvre et à la navigation des élèves des différentes écoles d’officiers ou d’officiers-mariniers du groupe des écoles du Poulmic et du Centre d’instruction naval de Brest. Long de 43 m et déplaçant environ 450 t, ses missions peuvent le conduire loin de nos côtes. Le navire réalise également de nombreuses missions de service public. Il fait partie d’un ensemble de huit bateaux aux noms de félins, affectueusement appelé « La Ménagerie ».

EN COMPLÉMENT

Pierre-Alain Hue à la barre

info document -  voir en grand cette image

Il s’agit d’un premier commandement pour Pierre-Alain Hue. Il restera à poste pendant un an sur la Panthère. Une coutume sur les bateaux-école. Formé durant trois ans à l’école navale de Toulon, il a effectué diverses campagnes. Notamment sur le Tonnerre. Il s’est ensuite orienté vers une spécialité « détecteur » à Saint-Mandrier et a officié dans les bâtiments anti-sous-marins et amphibies avant de monter à bord de frégates légères furtives. Sa carrière en Méditerranée s’est achevée sur un plongeur-démineur, comme commandant en second. Le 7 juillet dernier, il a mis le cap sur Brest et pris la barre de la Panthère et de ses 17 hommes d’équipage.

© Le Télégramme