Les 58 délégués de classes du collège Kervihan représentaient leurs camarades à la commémoration scolaire du Centenaire de l’Armistice de la Grande guerre le vendredi 9 novembre 2018.

La météo était avec les jeunes fouesnantais ce matin juste avant le déluge de l’après-midi. Heureusement, car cela a permis un émouvant temps de recueillement devant le monument aux morts qui est l’un des très rares monuments pacifiques en France. Joël Chandelier a expliqué aux jeunes le drame vécu par Marie-Jeanne Nézet qui a servi de modèle à l’artiste.

Ensuite, toutes les délégations d’écoliers, de collégiens et de lycéens ont bénéficié d’une passionnante conférence sur l’histoire de la Grande guerre. Cette conférence, animée par M. Frédéric Morvan, professeur d’histoire, a permis de bien comprendre

  • les origines du conflit,
  • son annonce et le drame du départ notamment pour les paysans bretons qui étaient sur le point de moissonner les récoltes,
  • la vie dans les tranchées avec les combats, la peur, la mort omniprésente,
  • le retour au pays des soldats survivants dont beaucoup étaient blessés,
  • l’impact à long terme de la grande Guerre notamment sur les veuves, les orphelins et les femmes dans l’impossibilité de trouver un compagnon.

M. Le Maire a ensuite remis le prix du concours du « Soldat méconnu » à deux élèves de l’école Notre Dame puis deux élèves (du collège Kervihan et du collège Saint Joseph) ont fait chacun une allocution.

Thibault Yannou, inscrit en 3ème4 au collège Kervihan, a lu une émouvante lettre écrite par un Poilu à son jeune fils. Cette lettre ainsi que le programme et le menu spécial « du poilu » servi au restaurant scolaire sont insérés dans le diaporama.

Voir en ligne : Cliquez ici pour voir les photographies