Mme Guillou poursuit l’entraînement de AS badminton. Il faut souffrir pour être bon !

Voir en ligne : Cliquez pour accéder au diaporama sur tablette