La classe de 3ème7 a assisté à ce spectacle le jeudi 18 mai 2017 avec Madame Rabot.

Voici ce que dit le site internet de l’Archipel :

De quoi le nom est-il l’histoire ?

Deux représentations de ce spectacle en extérieur : le mercredi 17 et le jeudi 18 mai à 20h30.

« C’est le genre d’enquête où il n’y a que des coupables mais ils n’iront pas en prison. Ces coupables sont vos ancêtres, tous ceux qui ont conspiré à votre existence. Tous ceux qui ont accompli le geste sexuel, le geste de transmettre un nom et parfois aussi le geste d’amour. Ce sont eux les coupables, et vous le savez avant même d’avoir commencé votre enquête. » Ça s’écrit T-C-H (Extrait)

Ça s’écrit T-C-H c’est le portrait, plus ou moins imaginaire, d’un descendant français du compositeur russe Tchaïkovsky. C’est l’enquête de cet être à la recherche de ses racines. Cette investigation pose la question de la terre, du lieu où l’on vit, par rapport aux lieux où ont vécu nos ancêtres. C’est aussi une confrontation, entre ce que l’on croit savoir et l’âpre vérité. Grâce au théâtre-paysage, l’environnement interagit avec la pièce. Ce qui surgit sur l’instant nourrit sans cesse le texte et le travail des acteurs : le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles,… La propre généalogie russe de l’auteur et metteur en scène, Alexandre Koutchevsky et des deux acteurs, Élios Noël et Marina Keltchewsky, est venue alimenter l’écriture du texte. Documents personnels et fiction se mêlent donc pour dresser le portrait de ce descendant de Tchaïkovsky tout à fait singulier.

Texte et mise en scène : Alexandre Koutchevsky

Interprétation : Marina Keltchewsky et Elios Noël

Costumes : Laure Fonvieille

Création musicale : Julie Mathieux

Crédit photo : Marina Keltchewsky

Voir en ligne : Cliquez ici pour en savoir encore plus.