« Les Sea Girls vont faire le show sur la scène de l’Archipel. (Photo DR) »

Ce spectacle sera vu à l’Archipel par les 3ème4 et les 3ème7 le jeudi 10 décembre avec Mme Le Saux.
Voir l’article paru dans le Télégramme du samedi 5 décembre 2015

"Ambiance cabaret, jeudi prochain à l’Archipel ! Les Sea Girls, groupe de danseuses-chanteuses, reviennent un peu plus d’un an après un premier show dans la salle fouesnantaise.

En 2014, les Sea Girls étaient venues fêter la fin du monde à l’Archipel. C’était pour rire et le public ne s’était pas trompé. Les quatre comédiennes-chanteuses sont épatantes de drôlerie. Leur retour sur scène est placé sous le signe de la comédie musicale façon Broadway.

Au temps des Ziegfeld Follies

C’est donc au pied d’un grand escalier qu’il faut s’attendre à les voir agiter leurs plumes en chantant, en délirant, en pariant que la vie est belle. Leur nom de filles du bord de mer fut trouvé à Brest, il y a bien longtemps. Depuis, elles ont grandi et pris de la hauteur. Pour le prouver, elles vont passer en revue plusieurs modes, des Ziegfeld Follies des années 1920 aux comédies musicales naguère orchestrées par Léonard Bernstein. Ici, le directeur musical se nomme Fred Pallem, qui composa des musiques pour le Crazy Horse.

French cancan, tango, gospel ou bossa-nova

Les Sea Girls sont d’ailleurs nées de Broadway, de la danse et du burlesque. On les apparenterait volontiers aux frères Jacques, version soeurs coiffées de plumes, revêtues de jupes à paillettes qu’elles transforment, on ne sait trop comment, en capes. Outre qu’elles savent chanter, comme des Beach Boys, elles font des tours et des détours. Magiciennes, aguicheuses, cabotines, fines mouches, les Sea Girls descendent l’escalier de la gloire en dansant, parfois en dégringolant, avec des mots haut de gamme. Signés Serge Gainsbourg, Pierre Vassiliu, Jean-Max Rivière et même Alfred de Vigny. Elles manient tous les styles avec virtuosité, du french cancan au tango, du gospel à la bossa-nova, du swing au rock. Elles nous embarquent sur la vague des rêves, où la vie est une fête bien que les incrédules refusent de le savoir.

Pratique

Jeudi 10 décembre, à 20 h 30, à l’Archipel. Tarif plein : 21 € ; tarif réduit : 18 € ; tarif abonné : 17 € ; tarif 12 à 17 ans : 14 €. Moins de 12 ans : 7 €. Réservation auprès de l’accueil-billetterie de l’Archipel au 02.98.51.20.24 ou en ligne sur le site de l’Archipel, www.archipel-fouesnant.fr.

© Le Télégramme - samedi 5 décembre 2015