Ce spectacle sera vu par les classes de 3è4 et 3è7 de Mme Le Saux, la 4è6 de M. Bureller et la 4è4 de Mme Rabot le jeudi 5 novembre en soirée dans le cadre du parcours du jeune spectateur avec l’Archipel. Le journal Le Télégramme en fait l’annonce dans son édition du vendredi 30 octobre.

Théâtre. Monsieur Jourdain débarqué en 2015

À quoi ressemblerait le Monsieur Jourdain de Molière dans la société actuelle ? C’est à partir de cette idée que le metteur en scène Éric de Dadelsen a écrit une pièce, qui sera présentée jeudi soir, au public de l’Archipel.

Depuis quelques semaines, la compagnie Golmund Théâtre de la Bouche d’Or répète à l’Archipel « Le P’tit bourgeois gentilhomme », sous la direction d’Éric de Dadelsen. La pièce sera présentée au public, jeudi, à 20 h 30, à l’Archipel. L’après-midi, elle sera présentée aux scolaires. On se souvient tous des ouvrages de Molière et de son Monsieur Jourdain, un personnage qui frise le ridicule en voulant s’élever au-dessus de sa condition de bourgeois. Le metteur en scène Éric de Dadelsen a décidé de transposer ce bourgeois dans la société actuelle, avec beaucoup d’humour et de dérision. Éric de Dadelsen a co-fondé le Centre dramatique national de Strasbourg puis a fondé le Centre dramatique de Vire (Calvados). En 2008, il a éprouvé le besoin de découvrir l’univers de la compagnie théâtrale et fondé le Golmund Théâtre de la Bouche d’Or à Ploërmel. « La parole est d’or », souligne-t-il avec humour. C’est en écoutant, à la radio, Alain Accardo, célèbre sociologue français, évoquer son livre « Le petit bourgeois gentilhomme » qu’il a eu l’idée d’écrire une pièce sur ce thème. « Dans ce livre, il établit un diagnostic sur notre société, parlant de la massification, de la consommation massive, de l’amour pour les "people". Que ferait Monsieur Jourdain s’il naissait aujourd’hui ? ».

« Version de l’art Ikéa »

Dans cette pièce, Monsieur Jourdain se nomme Raoul Jourdan. Il est interprété par Patrick Michaelis. Raoul Jourdan a 60 ans, est assureur et a un rêve : participer à une émission vocale de télé-crochet. Comme il ne se sent pas dans « le groove », il décide d’embaucher un coach qui va lui apprendre la vulgarité et les choses faites par « le commun des mortels ». Frédéric Pichon joue le coach. « J’interprète le rôle d’un sociologue dans la pièce. On y trouve des répliques très drôles comme "le théâtre, c’est ringard" ou une version de l’art très Ikéa. En fait, le coach apprend à ce monsieur à descendre dans l’échelle sociale. J’ai voulu reprendre l’intrigue de Molière avec des personnages proches, mais des propos résolument contemporains », raconte Éric de Dadelsen. Et d’ajouter : « Il y aura du karaoké sur la scène. J’invite le public à chanter sur les airs de célèbres comédies musicales actuelles ». Dans le rôle de la soeur de Monsieur Jourdain, on trouve Anne de Broca. Marie Thomas est la fille du P’tit bourgeois, Marina Keltchewsky est Irina, la star vocale dans la pièce. « J’ai mis un an à écrire cette pièce avec, entre autres, Marine Bachelot. C’est un sujet sociétal, une critique humoristique de la société », conclut-il. L’Archipel est co-producteur de la pièce.

Pratique
La représentation aura lieu jeudi, à 20 h 30, à l’Archipel. Tarifs : de 7 à 16 €. Informations et réservations au 02.98.51.20.24 ou sur le site de l’Archipel.

La pièce sera jouée, en public, pour la première fois, jeudi soir, à l’Archipel, par les comédiens de la compagnie Golmund Théâtre de la Bouche d’Or.

© Le Télégramme du vendredi 30 octobre 2015