Découvrez les articles « Rentrée 2016 » du journal Ouest-France et ceux du journal Le Télégramme.

Deux articles publiés le 26 août dans Le Télégramme

Rentrée. Les voyants au vert à Kervihan

Alain Troëlle principal et Xavier Pivert principal adjoint souhaitent une rentrée dans la bonne humeur.

L’heure de la rentrée scolaire a sonné. Tandis que les enseignants et les 800 élèves profitent encore des derniers rayons de soleil des vacances, l’équipe administrative du collège Kervihan a d’ores et déjà endossé le bleu de chauffe. Histoire que la rentrée se passe du mieux possible dans un établissement qui a fait peau neuve.

Le principal du collège Kervihan Alain Troëlle, conserve autour de lui un triumvirat qui a fait ses preuves. Xavier Pivert, le principal adjoint, Olivier Paquet, le gestionnaire, et Christine Penfrat, la CPE, accueilleront donc les enseignants mercredi, les élèves de 6e jeudi 1e r septembre, et les autres classes le lendemain. Mais tous ont remisé bermudas et crème solaire depuis plusieurs jours, afin que les 800 collégiens fouesnantais se sentent comme des coqs en pâte dans un établissement qui a fait peau neuve. « Le collège a ouvert ses portes en janvier 1976 et nous fêterons ses 40 ans en décembre », explique Alain Troëlle. « Bien sûr, la structure a largement évolué en quatre décennies. Mais l’établissement, et notamment la partie historique, méritait une réfection ». Des travaux ont ainsi été réalisés cet été. « Cent quatre-vingt fenêtres ont été changées dans les salles de classe et le bâtiment administratif, au même titre que les sanitaires des garçons (pour les filles, il faudra attendre un peu). Nous avons créé une cartablerie, un local sécurisé pour ranger son sac à l’intercours. Le secrétariat et l’accueil des usagers ont par ailleurs été restructurés et agrandis ». Des travaux financés par le conseil départemental.

Le nombre limite d’élèves quasiment atteint

Pour le principal, ces travaux sont une condition sine qua non pour accueillir les élèves dans de bonnes conditions.
« Ils seront 800 cette année, soit huit de plus que l’an passé. Aux Jeux Olympiques, on pourrait dire que nous avons franchi la barre », illustre Xavier Pivert. Et le collège est proche de sa limite puisqu’il ne peut accueillir décemment plus de 820 élèves. Si l’équipe administrative ne bouge pas d’un iota, côté éducatif, plusieurs mouvements sont à signaler. Le principal adjoint se félicite en particulier de la création d’un poste d’enseignant d’histoire-géographie, qui sera occupé par Sylvie David. « Nous avons aussi trois nominations qui comblent des départs à la retraite : en anglais (Mildred Novack), en allemand (Mireille Cochennec) et en EPS (Valérie Rouillé) ». Cette année, le collège Kervihan bénéficiera de l’arrivée d’une volontaire en service civique. « Elle interviendra en cours et à la vie scolaire afin d’aborder les aspects de la citoyenneté. Mais jamais seule ». Le bien-être des élèves est donc une préoccupation fondamentale. Comme le taux de réussite au brevet des collèges (DNB). « L’an passé, il était de 93 %. Contre 91,6 % de taux académique ». À l’issue de la 3e, 78 % des élèves ont opté pour une seconde générale ou technique, 22 % se sont orientés vers la formation professionnelle (bac Pro ou CAP). Il est à noter qu’une vingtaine d’élèves ont fait le court chemin vers le lycée de Bréhoulou et sa filière générale.

Pratique : Tél. 02.98.51.1.51. http://www.collegekervihan-fouesnant.ac-rennes.fr.


Réforme des collèges, plan numérique… : une nouvelle ère pédagogique

Le collège Kervihan, comme l’ensemble des établissements, entre dans une nouvelle ère avec la réforme des collèges. Chaque niveau étudiera désormais en Enseignement pratique interdisciplinaire (EPI), av
ec des thèmes travaillés de façon transversale. « Nous avions anticipé la réforme l’an passé et les élèves, comme les parents, ont assimilé les thèmes proposés par les professeurs et apprécié cette méthode », explique Alain Troëlle.

Fini le trimestre, place au semestre

« Nous avons par ailleurs décidé de travailler en semestres, avec seulement deux conseils de classe par an. Mais également des réunions intermédiaires. De plus, tous les niveaux auront un emploi du temps hebdomadaire de 26 heures ». Le collège Kervihan a été sélectionné par le ministère (ils sont 10 sur 63 dans le Finistère) pour participer au Plan numérique. Le conseil département financera ainsi 24 tablettes numériques.

Archipel, voile et autres réjouissances

Dès la rentrée, les élèves de 6e bénéficieront d’un temps d’intégration avec les animateurs de la ville de Fouesnant et le directeur du Pôle enfance-jeunesse, Claude Rocuet. « Nous poursuivons également notre partenariat avec l’Archipel pour les spectacles du soir, et avec la mairie et son correspondant-défense, Joël Chandelier. Côté activités extra-scolaires, le collège Kervihan n’est pas en reste. L’ensemble des élèves de 5e pratiquera la voile durant trois jours au Centre nautique du Cap-Coz, en septembre. La classe de 6e option voile mettra le cap sur les Glénan pour un séjour de trois jours au Sextant, dès la première semaine de cours. Leurs camarades accosteront à l’Ile-Tudy. Les autres voyages mèneront les collégiens fouesnantais dans le Val-de-Loire, en Normandie, en Provence, en Grande-Bretagne (quatre classes de 5e en juin 2017) et, bien sûr, à Meerbusch (Allemagne), ville jumelée à Fouesnant.


Article publié dans le Ouest-France du dimanche 28 août 2016

avant la rentrée
avant la rentrée

Cliquez ICI pour voir les deux articles de Ouest-France en grand format.


Article publié le vendredi 2 septembre 2016 dans Le Télégramme

La tension était palpable, hier matin, chez les nouveaux élèves de 6e.

Hier matin, le collège Kervihan a ouvert ses portes aux 198 élèves de 6e. Les « grands », eux, font leur rentrée aujourd’hui. Pris en charge par leurs professeurs, ils ont découvert leur établissement, les yeux grands ouverts. Quant aux parents, porteurs d’un gène baptisé « Stress », ils ont accompagné leurs enfants jusque dans la cour du collège. Certains connaissaient déjà, pour avoir scolarisé l’aîné de la fratrie ou y avoir eux-mêmes traîné leurs guêtres. Qu’importe, l’entrée dans le secondaire est une étape, une prise d’autonomie. Dans le but de les renseigner et surtout de les rassurer, l’équipe éducative du collège leur a rappelé les règles de sécurité en matière de transport scolaire, les droits et devoirs de l’élève au sein de l’établissement. Elle a aussi abordé la fameuse « réforme » désormais en vigueur.


Article publié dans le Ouest-France du samedi 3 septembre 2016

après la rentrée
après la rentrée

Cliquez ICI pour voir les deux articles de Ouest-France en grand format.

Voir en ligne : Cliquez ici pour agrandir les deux articles de Ouest-France