"Alain Troëlle et Yann Hervo ont accueilli les familles en classe « audiovisuel »."

Le collège de Kervihan a ouvert ses portes, hier matin, à ses futurs élèves. Accompagnés de leurs parents, près de 400 CM2 du Pays fouesnantais ont ainsi découvert leur prochain terrain de jeu. « L’établissement compte aujourd’hui 790 élèves et 51 enseignants », indique le principal Alain Troëlle. « L’an passé, poursuit-il, des travaux de restructuration de l’espace cuisine et plonge ont été financés par le conseil départemental. Désormais, les élèves trient eux-mêmes leurs déchets au sortir du repas ». Alain Troëlle en est fier, les élèves suivent scrupuleusement les consignes de tri. « Un respect et une prise de conscience qui améliorent de façon notoire les conditions de travail des agents ».

Nouvelle approche du latin

Hier, les écoliers du canton ont été accueillis par leurs « aînés » de 6e et 5e, chargés de les mener dans le labyrinthe de Kervihan. Tous ont ainsi rencontré leurs prochains enseignants. En histoire-géo, ils ont découvert un projet « Val de Loire » et ses applications : menu médiéval, atelier de fabrication de papier. Beaucoup de parents ont été surpris par une approche nouvelle de l’enseignement du latin. Vêtus de toges et couronnés, des collégiens ont accueilli leurs futurs camarades sous l’arbre de Midas, gavé de cartes de voeux. Une façon ludique d’aborder une langue morte. Côté musique, le professeur Thierry Aubonnet et ses élèves de la chorale et de l’atelier instruments ont effectué des démonstrations tout au long de la matinée. Et que dire de la section audiovisuel qui, chaque année, attire de plus en plus d’élèves. Depuis cinq ans, le professeur Yann Hervo tient à bout de bras un projet animation, qui se dessine aujourd’hui en volumes et dessins animés. Cet engouement a été récompensé par la sélection d’un film réalisé par une classe de 6e au Festival national du film d’animation de Bruz (35). Mais, pour le principal, 2016 restera, à n’en point douter, l’année de la réforme des collèges, « que nous avons quelque peu anticipée avec l’accompagnement personnalisé ». Une heure de co-enseignement par semaine est déjà proposée aux élèves de 6e. Il s’agit d’un projet pédagogique, autrefois nommé soutien scolaire, visant à vaincre les difficultés des enfants. Deux enseignants s’associent aussi autour d’un projet. Un travail transversal qui unit ainsi le français et la SVT pour « Le journal intime d’un jardin potager ».

Pratique Collège de Kervihan, tél. 02.98.51.61.51 ; mail : ce.0291101p chez ac-rennes.fr ; site : www.collegekervihan- fouesnant.ac-rennes.fr/

© Le Télégramme-17-01-2016

Correctif : Une erreur s’est glissée dans l’article : Le collège attend 200 élèves de 6e à la rentrée 2016. Le nombre de 400 correspond au nombre de visiteurs attendus pour ces portes-ouvertes.