Si vous subissez des violences verbales, physiques et/ou morales de façon répétée (bousculades, vols, surnoms méchants, insultes, moqueries, rejets…), vous êtes victime de harcèlement.
Lorsque ces mêmes faits se déroulent sur les réseaux sociaux, par SMS ou par mail, on parle alors de cyberharcèlement.

N’hésitez pas à en parler à un professeur, à Mme Le Borgne-Penfrat, à Mme Cravec, à M. Georges ou M. Troëlle ou à un(e) assistant(e) d’éducation.

Voir en ligne : Pour accéder au site « Nonauharcelement »