Article paru dans Le Télégramme du lundi 9 avril 2018.

Légende de la photographie : Les élèves ont découvert la machine et ses créateurs.

L’association Saint-Évarzec Vélo animations (Seva) et le collège de Kervihan se retrouvent autour de la petite reine et de la technologie. Jeudi, les cyclos ont proposé aux élèves une démonstration de leur vélo générateur d’énergie. Frédéric Henrio, concepteur avec Henri Boutet de la « Centrale électro-musculaire » accompagnait Sophie Boyer, la vice-présidente de Seva, dans sa rencontre avec les élèves. Le principe de la machine est simple : des vélos sont raccordés à la machine et l’énergie produite par les cyclistes est transformée en électricité.

Perfectionner la machine

Dans le cadre de la Semaine du vélo, Seva proposera une fois encore la projection d’un film dont l’alimentation électrique du projecteur sera assurée par les spectateurs. Sandrine Cariou, professeure de technologie et Isabelle Cosquer, professeure de physique, ont utilisé avec leurs élèves cette machine comme objet d’étude pédagogique. Cela a permis aux élèves d’observer et d’expérimenter les notions qui étaient abordées au programme. Mais Seva souhaite aller encore plus loin. Frédéric Henrio entend perfectionner sa machine, améliorer le rendement de l’énergie développée musculairement et installer un bargraphe avec des Leds, pour mesurer la quantité d’énergie produite. Le soutien des enseignants pourrait s’avérer essentiel dans cette démarche.

© Le Télégramme-09-04-2018

Voir en ligne : Cliquez pour voir l’article en grand format (un peu plus grand !)