PAGE ACTUALISEE : Découvrez la page du 26 avril dans laquelle le jardin a beaucoup à raconter !
Vous pouvez également découvrir tout le projet dans le padlet réalisé par les deux professeurs.

Mardi 26 avril 2016

Cher journal,

Aujourd’hui est un grand jour ! En effet, après une nuit plutôt froide, mes petits jardiniers sont revenus, accompagnés d’un monsieur qui avait l’air très gentil. C’était Denis. Depuis le temps que j’entendais parler de lui !

Je me suis tout de suite senti en sécurité car c’est un professionnel. Il nous a raconté son histoire : il a eu un immense verger dans sa jeunesse et a été moniteur de maraîchage au lycée de Bréhoulou pendant des années avant de se mettre à son compte (de maréchal…mais je ne suis pas sûr d’avoir tout compris). Il est content d’être son propre patron et de pouvoir nous rendre visite ce matin. Les enfants pourront le retrouver au marché de Fouesnant.

Quand il m’a vu, il a été très étonné par ma petite taille, alors je lui ai dit que tout ce qui est petit est mignon…

En tout cas, grâce à Denis, j’ai beaucoup de nouveaux habitants car il est venu avec plein de petits plants et un outil de son invention pour creuser des trous sans se faire mal au dos. On se serait même cru dans un bloc opératoire, car il a fallu me faire des trous espacés de quarante centimètres pour les pieds de tomate, puis m’enfoncer des tuteurs (pas facile pour des petites crevettes…)

J’ai aussi découvert un pied de courgettes jaunes, un pied d’aubergine, et un de piment qui a l’air d’avoir un très mauvais caractère (je l’aurai à l’œil) car il est surnommé « corne de taureau » !

Puis, après la menthe et la ciboulette, ce fut un festival de salades de plusieurs variétés : batavia, laitue verte, rouge, feuille de chêne, verte et rouge, je m’y perds un peu… je vérifierai quand elles auront bien poussé. D’ailleurs Denis nous a appris que la cendre de Justine aiderait à faire grossir mes salades car cela apporte de la potasse. Il a aussi dit qu’on pouvait arroser les feuilles de salade alors que Mme Besson stressait à chaque fois qu’on le faisait…

Mme Carval est passée dire bonjour et vérifier la taille de mes radis, puis on a coupé mes plus grosses laitues (plantées cet hiver), déraciné deux oignons, et donné le tout juste à côté : j’ai entendu qu’il s’agissait des cuisines et que les 6 ème 6 allaient avoir leur plateau rien qu’à eux ce midi. Quelle fierté pour un petit potager !

Il fallait enfin arroser tous ces heureux évènements, et mes petits jardiniers s’en sont donné à cœur joie… Mais puisque que Denis a dit qu’on pouvait y aller sans souci !…

A bientôt cher journal, je dois te laisser, j’ai du travail qui m’attend à présent !

Vous pouvez également découvrir tout le projet dans le padlet réalisé par les deux professeurs.