Le 27 mars à l’E.R.E.A Louise Michel de Quimper.

info document -  voir en grand cette image
Dans l'atelier du CAP cuisine des élèves faisaient gouter leurs propres productions -  voir en grand cette image
Dans l’atelier du CAP cuisine des élèves faisaient gouter leurs propres productions

Pour la deuxième année consécutive, l’Établissement régional d’enseignement adapté (Erea) Louise-Michel, proposait, vendredi, un forum des formations de niveau V, équivalant au CAP.

Pas moins de 480 collégiens sont venus s’informer. Tous les membres de l’équipe ainsi que les élèves des différentes sections (APR, cuisine, restaurant, et métiers du pressing) de l’Erea Louise-Michel étaient mobilisés, vendredi, pour faire de cette rencontre un temps fort de partage d’informations.

À cette occasion, 480 collégiens du bassin de formation de Quimper mais aussi de Brest, Morlaix, Carhaix se sont informés sur les 29 CAP dispensés par la voie scolaire ou celle de l’apprentissage, ainsi que sur les carrières possibles au sein des différents corps d’armée et gendarmerie.

Si les visiteurs ont pu questionner les enseignants, ils ont également pu échanger avec les lycéens et apprentis qui, sur place, faisaient démonstration de leurs savoir-faire et présentaient leurs formations.

Grâce à une météo favorable, l’ensemble des exposants a pu profiter du parc et des extérieurs de l’Erea pour montrer leur savoir-faire. « Parmi les objectifs de cette deuxième édition, informer, accompagner le jeune dans l’élaboration de son parcours personnel bien sûr mais aussi éveiller la curiosité et permettre de partir à la découverte de l’autre au travers de la reconnaissance de ses compétences  », précise Florence Costa, chef des travaux.

Les lycéens se sentent plus acteurs de leur formation « Ce forum permet également de rendre les lycéens plus acteurs de leur formation au travers des explications mais aussi des nombreuses démonstrations réalisées par les élèves eux-mêmes. Par exemple, le service de sécurité et le service de distribution des collations et des boissons pour les exposants étaient assurés par des lycéens en formation  », commente Mme Broutin, la directrice.

Le CIO était également présent ce vendredi pour que l’information soit la plus complète possible.

© Le Télégramme