Les repas et l’hébergement ne sont pas toujours de tout repos.

Ouest France-16 octobre 2014

Voilà déjà un mois que les deux globe-trotters, Vincent Helpin et Simon Fournier, ont quitté Quimper pour rejoindre Pékin, à la force des mollets. Originaires du pays fouesnantais, les ingénieurs du bâtiment ont entrepris ce périple pour étudier l’architecture.

Les premiers coups de pédale les ont conduits à Paris (810 km en 11 jours) et, après 30 jours, les voilà en Suisse. L’aventure est ponctuée d’aléas : crevaisons, chemins difficiles, campings improvisés… « L’eau de condensation s’accumule sur la toile de la tente et touche la moustiquaire. Il n’a pas plu mais nous sommes inondés. Pas d’autre choix que d’attendre que les toiles et le tapis de sol soient secs », racontent les cyclistes.

Ces imprévus ne les empêchent pas d’admirer le paysage, d’observer les constructions et de faire des rencontres intéressantes qu’ils transmettent aux collégiens de Kervihan qui suivent leur aventure.

Rejoignez Simon et Vincent dans leur aventure en cliquant ici